États Généraux de la Chaleur Solaire, vers une sortie de crise du solaire thermique ?

Publié le / Modifié le
3 minutes de lecture

Ce 17 octobre avait lieu à Paris les États Généraux de la Chaleur Solaire (EGCS), organisés par ENERPLAN avec le soutien de l’ADEME, de GRDF, de Qualit’EnR et d’Uniclima. Laetitia Brottier, directrice innovation et co-fondatrice de DualSun était partie prenante de l’événement, elle donnait une présentation de notre solution PV/T à eau.

Les États Généraux de la Chaleur Solaire est une rencontre annuelle pour réunir les acteurs de la filière thermique. On y parle par exemple des perspectives pour la chaleur solaire en France et en Europe et des nouveaux modèles économiques et solutions marketing pour le solaire thermique. Le sujet des accompagnements de projet pour les maîtres d’ouvrage et les professionnels a été abordé ainsi qu’une revue des innovations techniques pour développer les applications de la chaleur solaire. Enfin, cet événement était l’occasion d’exposer les initiatives territoriales mises en œuvre pour valoriser le solaire thermique.

 

Le solaire thermique, une technologie toujours adaptée pour réduire la consommation énergétique des bâtiments

Etats Generaux de la Chaleur SolaireA l’issue de cette journée particulièrement riche, on peut retenir que malgré la baisse du marché de ces dernières années constatée par tous, il y a tout de même une certaine confiance partagée par les personnes présentes vis à vis du solaire thermique comme étant la technologie la plus adaptée et la plus compétitive pour réduire la consommation énergétique des bâtiments.

Chez DualSun, nous partageons cette vision optimiste pour la chaleur solaire. Il faut rappeler que la chaleur représente 80% de la consommation énergétique des bâtiments en France … il n’y a donc pas de doutes de notre point de vue, la chaleur renouvelable est le prochain défi pour le bâtiment.

Lire notre article de blog : le prochain défi des énergies renouvelables : la chaleur

 

Les signaux annonciateurs d’un nouvel élan pour le marché du solaire thermique

solaire thermique piscineMise en place d’une taxe carbone : avec le nouveau projet de loi de finance (PLF 2018), une taxe carbone va être appliquée aux énergies fossiles, notamment sur le gaz car il apparaît que le faible prix du gaz est un des freins principaux au développement du solaire. Cette taxe carbone va donner davantage de visibilité sur la compétitivité du solaire par rapport au gaz.

Implémentation du label E+ C- : La nouvelle expérimentation du Label E+ C- dans les nouveaux bâtiments va certainement favoriser les EnR, notamment le solaire thermique. Ce label est d’autant plus intéressant pour notre panneau solaire PV/T car pour arriver au niveau 3 du label, il faut forcement rajouter du photovoltaïque. C’est une vraie opportunité pour le solaire hybride !

Soutien du gouvernement : l’ADEME confirme son soutien à la filière avec les aides (Fonds Chaleur, NTE) et les Appels d’Offre spécifiques.

Parallèlement, une étude réalisée par le CRIGEN et une communication travaillée par SOCOL (pour “Solaire Collectif”, une initiative d‘ENERPLAN) démontrent que le solaire thermique dans le collectif est presque toujours la solution la moins chère et la plus rentable !

 

Des actions concrètes pour dynamiser le solaire thermique

Au regard de toutes ces bonnes nouvelles, comment vaincre l’absurdité du décalage entre les vrais points positifs de la filière solaire thermique et les faibles chiffres du marché ?

Il faudrait commencer par communiquer les chiffres sur la compétitivité et les avantages du solaire thermique, comme le présente le livret SOCOL.

Il faudrait aussi donner de la confiance en mettant en avant de projets exemplaires tels que la piscine de Sète : lire notre article Piscine chauffée au solaire à Sète grâce à DualSun

Et comme Laetitia Brottier, le disait en conclusion de la journée, il faut aussi « changer les règles ». Le monde de demain intègrera de l’innovation financière que ce soit par le tiers-investisseur, le contrat global de performance énergétique ou du leasing. Il sera décentralisé et digital et les solutions énergétiques intègreront de nouveaux produits industriels comme le panneau DualSun par exemple. Alors en avant !

1 commentaire

Claude Lesturgeon

05 novembre 2017 à 14 h 37 min

Les panneaux mixtes sont ils compatibles avec une installation en autoconsommation / revente au fournisseur avec la mise en place d'un compteur double entrée " linky" ?
ce type d'installation et la gestion des dossiers est-elle prévue par vos installateurs?
Merc de votre réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

alki.delichatsios

13 novembre 2017 à 10 h 57 min

Bonjour,
Oui nos panneaux dualsun sont complètement adaptés à cette configuration ! Consultez nos articles pour en savoir plus :
Linky et le solaire, quoi de nouveau : https://dualsun.com/fr-fr/11/2016/linky-et-le-solaire/
Le nouvel arrêté tarifaire photovoltaïque va changer la donne : https://dualsun.com/fr/aide-fiscalite/tarif-rachat-photovoltaique

Remplissez votre demande d'étude gratuitement pour simuler votre projet et être mis en lien avec l'un de nos installateurs : https://www.mydualsun.com/
Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *